RELIGION. Le Pape François a nommé l'abbé Gelase Armel KEMA, nouvel évêque du diocèse de Ouesso

RELIGION. Le Pape François a nommé l'abbé Gelase Armel KEMA, nouvel évêque du diocèse de Ouesso

Le communiqué de la Nonciature Apostolique au Congo a été rendu public dès midi au Centre Inter Diocésain des Oeuvres à Brazzaville. "Le Pape François a accepté la renonciation du gouvernement pastoral de Mgr Yves Marie Monot...(et) a nommé évêque du diocèse de Ouesso, l'abbé Gélase Armel Kema" peut-on lire. L'abbé Gelase Armel Kema est membre du clergé diocésain de Ouesso. Il avait été nommé le 4 mars 2018, au poste de Directeur national des Œuvres pontificales missionnaires au Congo pour un quinquennat (2018/2023).

Cette nomination était attendue depuis plusieurs mois car Mgr Yves Marie Monot de la Congrégation du Saint Esprit avait atteint l'âge de la retraite. Aussi, vient-elle répondre à une revendication du clergé congolais qui voudrait voir aux gouvernements pastoraux des diocèses, des évêques autochtones. Après le ddépart de Mgr Yves Marie Monot du diocèse de Ouesso, seul l'Archidiocèse de Pointe-Noire reste gouverné par un évêque européen Mgr Miguel Olaveri.

Brève biographie de l'abbé Gélase Armel KEMA

Le nouvel évêque de Ouessol est né le 26 octobre 1972 à Ouesso (Congo Brazzaville) et a été ordonné prêtre le 29 août 1999 toujours à Ouesso. Après avoir fréquenté le Séminaire Saint Pie X de Makoua, il a étudié la Philosophie et la Théologie à l’Institut théologique de Montréal, Québec, et, après son ordination sacerdotale, a obtenu une licence et un doctorat en Droit canonique près l’Université pontificale urbanienne à Rome. Après son ordination, il a également exercé les ministères suivants : Vicaire paroissial, Curé, Recteur du Séminaire propédeutique d’Ouesso et Vicaire général. Après ses études à Rome (2010-2013), il a été nommé en 2014 Professeur de Droit canonique au Grand Séminaire Cardinal Emile Biayenda.

Yves MOUANDA