RDC-CENI. Mgr Fridolin Ambongo prend conseils auprès de DSN

RDC-CENI. Mgr Fridolin Ambongo prend conseils auprès de DSN

La crise de la CENi continue d'opposer les catholiques et le pouvoir de Kinshasa. Le cardinal Fridolin Ambongo, chef de l'église catholique de RDC, était à Brazzaville le samedi 30 octobre où il a rencontré Denis Sassou Nguesso. Les échanges entre les deux hommes ont porté sur la crise née de la désignation controversée du nouveau président de la Commission électorale de la République démocratique du Congo, Denis Kadima.

« Notre position est très claire, notre avis est contre le choix de celui qui a été investi par l’Assemblée nationale et confirmé par le Président de la République », a déclaré Le Cardinal Ambongo. « Nous, église catholique protestante, qui constitue quand-même plus de 90% de la population de la République démocratique du Congo, nous avons dit au président Félix Tshisekedi que c’est pas un bon choix..., nous tenons beaucoup à l’indépendance de la CENI. Et, il n’est pas bon que le président d’une telle institution soit trop proche de celui qui  est au pouvoir. Il ne nous a pas écoutés et a décidé de confirmer celui-là. Mais, nous sommes préoccupés parce que ça risque de constituer une espèce de germe de contestation pour les élections de demain », a conclu Fridolin Ambongo interrogé par RFI. 

Il faut rappeler que Catholiques et protestants, ont maintes fois affirmé leur opposition au fait que Denis Kadima  réputé proche de Fatshi prenne la direction de la Ceni. L'assemblée nationale et le président Félix Tshisekedi ont confirmé la nomination de Denis Kadima à la tête de la Commission électorale nationale indépendante en dépit de l'opposition des deux  grandes religions du pays et des certains leaders politiques.

Vouda NGANOU